Foo Fighters
Gonflé mais pas perturbateur. Le groupe de rock américain Foo Fighters vient de sortir son dixième album, Medicine at Midnight. Du rock taillé sur mesure pour être écouté dans un canapé… ou dans un stade. L’album ne dessine pas un nouveau terrain pour les Foos mais il ne souffre pas non plus d’être trop familier.  
Greg Kurstin, son producteur célèbre, a emmené les six musiciens sur des chemins de traverse. Il vient de dévoiler quelques coulisses de la conception et de l’enregistrement de cet album au média américain Variety (lisez un extrait de son interview ci-dessous).
Foo Fighters
Foo Fighters – Medicine At Midnight (album complet)
Foo Fighters
Foo Fighters
Compositeur, producteur, pianiste et multi-instrumentiste américain de 51 ans, Greg Kurstin a créé (ou co-créé) des tubes planétaires. Kurstin est notamment à l’origine de Hello de la chanteuse britannique Adèle (20 millions de copies vendues). Il travaille pour des musiciens comme Beck, Paul McCartney, Foo Fighters et bien d’autres. Il a été sept fois lauréat d’un Grammy Award (deux fois comme Producteur de l’année). 
C’est Greg Kurstin qui a orchestré la collaboration de trois choristes – dont Violet Maye Grohl (14 ans), la fille du chanteur Dave Grohl –, des percussions d’Omar Hakim (collaborateur de David Bowie) et d’un ensemble à cordes occasionnel.

Greg Kurstin – interview dans Variety (extrait)

Pouvez-vous décrire l’installation dans la maison où l’album Medicine at Midnight a été enregistré ?

Greg Kurstin Nous avons expérimenté des endroits bizarres dans la maison – nous installions les tambours dans le salon ou, pour la chanson Shame Shame, dans la cage d’escalier, dans un espace d’un mètre sur deux. Nous jouions avec les sons, en essayant l’ampli de guitare dans une pièce ou la caisse claire dans une autre ; la console de mixage était en haut dans la chambre. … Vous arriviez à la maison et certaines personnes traînaient dehors. Nous avions une cuisine là-bas. C’était vraiment amusant d’avoir cet environnement détendu.

Taylor Hawkins [batteur], dans une cage d’escalier, ça devait être très bruyant ?

Greg Kurstin On l’entendait à travers les planches. Mais sur le plan sonore, c’était vraiment cool – la façon dont les tambours se reflètent sur le canapé ; et l’image sur le mur ; et la rampe ; monter les escaliers, où nous avons placé le micro… Toutes ces petites choses ont donné à cet album un son de batterie unique, que vous ne pouvez pas vraiment obtenir ailleurs.

Cela sonne presque old school.

Greg Kurstin C’était un peu de la vieille école. Beaucoup d’entre nous viennent de cette époque, celle du punk rock. Faire rentrer le groupe dans une maison a ses défis techniques. Mais être capable de faire des chœurs luxuriants, c’est ce que Dave [Grohl, le leader] voulait faire. Les chants sont comme un axe principal de la chanson, plutôt que la guitare.

Foo Fighters
Foo Fighters
Deezer

Spotify

  • Show Comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.