TikTok

Quoi ! Vous ne connaissez pas encore TikTok ? Cette application vidéo révolutionne le monde de la musique. Telle une catapulte, elle peut transformer un simple morceau en hit mondial.

Les autres nouveautés musique

Quand un nouveau morceau de musique sort, il lui faut rencontrer son public au plus vite. Le titre doit se faire apprécier, sous peine d’oubli face au tsunami des nouveautés. YouTube ? Deezer ? Spotify ? Aujourd’hui, les plateformes de streaming ne suffisent plus. La nouvelle application vidéo TikTok, plus fun et séduisante, est devenue une aubaine pour les artistes et les labels. 

Disponible pour les smartphones, TikTok s’est répandue dans le monde entier comme une traînée de poudre. On dénombre déjà plus de 800 millions d’utilisateurs mensuels actifs, dont une grande partie ajoute de la musique dans ses vidéos en fond sonore. Pour cela, ils peuvent piocher dans les morceaux que TikTok met à leur disposition.  

Pas plus de 15 secondes pour qu’une chanson nous reste dans la tête

Kathry -lindsay
Kathryn Lindsay

« TikTok est la preuve qu’il ne faut pas plus de 15 secondes pour qu’une chanson nous reste dans la tête » affirment Kathryn Lindsay et Myriam Chouder, journalistes au magazine féminin Refinery29 (groupe Vice Média). La musique se plaît sur Tiktok et s’y développe comme un poisson dans l’eau. 

« Non seulement les morceaux de musique servent de bande-son à ces courtes vidéos, argumentent les deux journalistes, mais ils sont souvent aussi une toile de fond lyrique à une blague ou à une tendance qui finit par se répandre sur l’application de façon virale. Et c’est pourquoi on ne fait pas meilleure plateforme que TikTok pour la musique en 2020. »

Logo TikTok

Le principe de TikTok

Le principe de TikTok est simple : des vidéos de 15 à 60 secondes, mises en ligne par tout un chacun, qui peuvent s’afficher à l’infini sur votre téléphone. D’un mouvement de doigt, vous passez à la vidéo suivante. C’est tout ! Ce geste devient rapidement addictif. 

Vous trouverez : des playbacks, des chorégraphies amateur, des challenges (défis), des gags ou encore des sketchs… Bref, tout est bon pour se détendre. La plupart des vidéos incluent un fond sonore (musical ou autre). Au bout d’un quart d’heure, ou d’une demi heure (voire beaucoup plus !), vous y serez toujours… Votre cerveau se sera transformé en juke-box ! 

TikTok : à la fois appli vidéo et réseau social

Tik Tok, c’est la plateforme des moins de 18 ans par excellence. Mais l’appli, surtout depuis le confinement, est de plus en plus utilisée par de jeunes adultes. Tous apprécient ses caractéristiques de réseau social. Vous pouvez publier vos propres vidéos, marquer vos vidéos préférées d’un like et les partager. Vous pouvez vous abonner à leur auteur (le suivre) et envoyer des messages à vos amis, faire connaissance avec d’autres TikTokers. Bref, TikTok, c’est la nouvelle plateforme où on passe du bon temps, relié aux autres.  

Avec TikTok, les artistes et les labels musicaux ont compris qu’ils pourraient s’ouvrir un accès privilégié à une partie de la population très consommatrice de musique. Une partie, qu’ils ne pouvaient plus toucher avec d’autres réseaux, moins attractifs. Facebook est de plus en plus délaissé par les jeunes au profit de Snapchat, Instagram et TikTok. 

Une aubaine pour promouvoir la musique

Tout naturellement, le monde de la musique s’est dit que TikTok était devenue une aubaine pour promouvoir activement les différents morceaux. Aujourd’hui, l’application est même devenue une véritable catapulte musicale. Qu’elle soit utilisée comme un outil de promotion d’artistes déjà connus ou comme un levier de propulsion de jeunes talents, l’appli a contribué à bombarder de nombreuses chansons dans les charts. 

Océane Dupuy
Océane Dupuy

« Parmi les titres musicaux les plus viraux sur la plateforme Spotify, un grand nombre d’entre eux proviennent d’artistes peu connus jusqu’alors mais qui ont explosé grâce à Tiktok », confie Océane Dupuy, chef de projet influence chez Made In, une agence de marketing d’influence située à Paris. 

Petits nouveaux : une rampe de lancement pour se faire connaître 

Wejdene
Wejdene

En France, l’adolescente Wejdene (16 ans) est l’exemple typique de ceux que TikTok a placé sur une rampe de lancement. Elle a connu un succès fou avec son titre Anissa, qui à peine sorti sur les plateformes de streaming a atterri sur Tiktok. Plus de 900 000 personnes ont réalisé une vidéo sur ce morceau sous forme de playbacks et/ou de chorégraphies. Résultat : en un mois Wejdene a totalisé plus de 21 millions de vues. Une ascension fulgurante qui lui a permis, dans la foulée, de signer un contrat avec le label indépendant Guette Music. 

Les Meilleurs Tik Tok sur Anissa de Wejdenne !

Drake a réussi à toucher le public sur TikTok, là où il bouillonne

Drake
Drake

Mais TikTok n’est pas uniquement destiné aux petits nouveaux ! Les stars consacrées se sont emparées de l’application pour toucher le public là où il bouillonne. L’un des meilleurs exemples est celui du rappeur canadien Drake (33 ans) avec son titre Toosie Slide, qui fait désormais partie de l’histoire de TikTok.

Ce morceau est sorti sur l’application avant même d’être disponible sur les plateformes de streaming ! Le titre rend hommage au danseur hip-hop Toosie, que Drake avait initialement chargé de créer une chorégraphie sur son morceau pour le lancer sur TikTok. 

New Toosie Slide Dance Challenge TikTok Compilation 2020

La recette TikTok pour booster une vidéo

La formule magique qui favorise le succès des vidéos sur TikTok ? Un fond sonore original, même inconnu, et une chorégraphie que tout le monde peut reproduire dans son salon, face à son smartphone. Des mouvements simples, faciles à apprendre en suivant de simples consignes. 

Drake a appliqué la règle à la lettre. La chorégraphie de Toosie Slide est limpide. Et il la rappe lui-même dans son morceau : « Pied droit en l’air, pied gauche glisse – Pied gauche en l’air, pied droit glisse ». Les vidéos marquées du hashtag Toosie Slide, tous films confondus, ont été vues plus de 3,7 milliards de fois sur TikTok. Un record ! Un véritable hit qui est aussi un coup marketing avant d’être un morceau. 

Déclencher des dizaines de millions de vues… voire beaucoup plus

Drake n’est pas le seul artiste à mettre à profit TikTok. De nombreux musiciens américains célèbres, – comme Kesha (33 ans), Doja Cat (24 ans), Gus Dapperton (23 ans) et bien d’autres – ont su habilement tirer parti de TikTok pour se hisser tout en haut des charts et déclencher des dizaines de millions de vues (lire l’encadré ci-dessous). La chanteuse française Aya Nakamura l’a bien compris, elle qui vient de publier pas moins de quatre TikTok pour lancer son nouveau tube Jolie Nana mi juillet 2020.

Top 5 des morceaux les plus utilisés sur Tiktok actuellement

  1. Banana Minisiren, remix de DJ FLe avec Shaggy, utilisé 25,4 millions de fois
  2. Say So de Doja Cat, utilisé 20,4 millions de fois 
  3. Supalonely de BENEE et Gus Dapperton, utilisé 12,2 millions de fois
  4. Cannibal de Kesha, utilisé 8,5 millions de fois
  5. Death Bed de Powfu, utilisé 5,8 millions de fois

TikTok

Jason Derulo
Jason Derulo

Derrière l’apparence ludique de Tiktok, se cache un vrai business. TikTok a le pouvoir de transformer une musique en tube du moment ! Nombreux l’ont compris. A commencer par les artistes eux-mêmes. « Le meilleur exemple reste pour moi celui de l’artiste Jason Derulo (30 ans), poursuit Océane Dupuy de Made In, Ce chanteur, très actif sur TikTok (22 millions d’abonnés), s’est approprié le morceau Laxed (Siren Beat) de Jawsh 685 [artiste néo-zélandais de 17 ans], pour créer un nouveau tube : Savage Love ». 

Le titre original cumulait déjà plus de 50 millions de vues. Jason Derulo a uniquement ajouté des paroles qui racontent une histoire d’amour à distance. Un coup de maître avec un hashtag vu sur TikTok plus de 600 millions de fois ! 

Savage Love (Jason Derulo) Dance TikTok Challenge Compilation | Tik Tok 2020

Labels musicaux : la course à la promotion

Aux côtés des artistes, les labels. Dans l’ombre, ils suivent TikTok de près. « Leurs agences externes leur sélectionnent des influenceurs sur TikTok. Ensuite les labels choisissent. Les influenceurs sont alors contactés pour qu’ils mettent en avant la musique de la façon qu’ils le souhaitent. Ils sont ensuite rémunérés », explique Océane Dupuy. 

Le business lucratif de certains influenceurs TikTok 

Une sacrée rémunération ! Pour entrer dans le monde des partenariats Tiktok, il faut compter au moins 250 000 followers actifs. A partir de là, tout se joue sur le nombre de vues. Lorsqu’un influenceur totalise régulièrement entre 10 000 et 50 000 vues, il peut espérer décrocher entre 100 et 500 dollars pour une vidéo.

« Un influenceur plus connu gagne probablement entre 1 000 et 2 000 dollars par promotion payée », a déclaré Tim Collins, directeur général et cofondateur de l’agence suédoise de marketing musical Creed Media Group au magazine Business Insider. Mais les superstars de Tiktok peuvent obtenir jusqu’à 10 000 dollars pour une simple vidéo ! L’unique effort est de devenir suffisamment populaire pour se faire contacter par des marques ou des labels musicaux.

Nice Michael
Nice Michael, influenceur sur TikTok USA

La vidéo TikTok de The Weeknd a été regardée plus de 3 milliards de fois 

The Weeknd
The Weeknd

Le chanteur canadien star The Weeknd (30 ans) fait partie de ceux qui ont contacté l’application pour une promotion. Isabel Quinteros, manageuse d’artistes, de relations et de partenariats musicaux chez TikTok, s’est rendue début 2020 chez XO (le label de The Weeknd). 

Le choix a été très vite fait ! Blinding Lights, hit de l’album After Hours du chanteur, était le morceau le plus « tiktokable ». Peu de temps après sa sortie sur les plateformes de streaming, la première vidéo créée par le vidéaste Brandon Warr est apparue sur Tiktok. Le titre est très vite devenu viral avec son hashtag éponyme, vu plus de 3,1 milliards de fois. Oui, vous avez bien lu ! Sa popularité a augmenté en dehors de l’application, jusqu’à devenir le morceau le plus diffusé sur Spotify au premier semestre 2020. 

Blinding Lights Dance Challenge TikTok compilation

Tous les morceaux de Prince désormais disponibles sur TikTok

Prince
Prince

Les collaborations entre TikTok et les labels musicaux interviennent dans les deux sens. Récemment, TikTok a contacté la société qui gère la succession de Prince afin d’obtenir les droits de diffusion de l’intégralité de son catalogue de morceaux. Résultat, TikTok est devenue la première application vidéo à acquérir l’accès à toute la discographie de sa Purple Majesty (l’un des nombreux surnoms de Prince). Le but : augmenter le nombre de morceaux disponibles et élargir la culture musicale des utilisateurs. A eux de créer les meilleures vidéos possibles. 

Problème, il n’y a pas toujours de collaborations… La moitié des musiques disponibles sur l’application ont été prises sans accord. Tiktok ne reverse pas de redevances à tout le monde et l’industrie musicale n’apprécie pas. Au point de menacer d’engager plusieurs procès contre l’application. Attention Tiktok, tu risques de payer très cher !

Influenceurs : des astuces et un pouvoir réel

Lorsqu’on est un influenceur, choisir « la » bonne chorégraphie pour cartonner sur TikTok n’est pas si simple. « Un bon challenge viral, selon Océane Dupuy, de Made In, se fonde sur une stratégie d’influence qui fait intervenir des profils TikTok pertinents et percutants, capables de partager le challenge et d’inviter leur communauté à le reproduire ». Il faut reconnaître que certains influenceurs peuvent faire de petits miracles…

Flo Milli
Flo Milli

L’influenceur TikTok américain Nice Michael (2 millions d’abonnés) correspond à ce profil. En 2019, il a été contacté par la rappeuse américaine Flo Milli (20 ans), alors peu connue, afin de chorégraphier son morceau Beef Flomix, pour 200 dollars. Résultat : 100 000 likes sur la vidéo de la rappeuse qui lui ont permis de signer un contrat chez RCA. Merci Nice Michael ! 

USA : même l’Académie des Music Awards a adopté TikTok

Dernièrement l’académie des American Music Awards (AMA) a utilisé TikTok et ses influenceurs pour annoncer les nominés de trois catégories (Meilleur clip, Collaboration de l’année et Artiste internet de l’année). Le show n’aura lieu qu’en novembre 2020 mais, pour patienter jusqu’au grand soir, le compte officiel prévoit de publier régulièrement des vidéos via l’application. Un bon moyen pour faire sa promotion et pour pousser les fans de la cérémonie à télécharger TikTok. Tout le monde en sort gagnant ! 

La promotion via TikTok n’est pas très compliquée à comprendre. C’est une chaîne qui se répète à l’infini avec différents acteurs qui entrent en jeu (artistes, labels, influenceurs,…). À l’autre bout, les utilisateurs de TikTok sont de plus en plus nombreux à installer l’application et à l’utiliser comme des forcenés. Et plus ils sont nombreux, plus la caisse de résonance TikTok augmente en taille ! 

TikTok

Plus vous passez de temps sur TikTok, plus l’appli se personnalise

Cependant l’un des maillons de la chaîne reste un mystère… Primordial dans la propulsion d’une musique : l’apparition des vidéos dans la page d’accueil « Pour Toi ». Il s’agit de la catégorie de TikTok, qui contient un flux de vidéos sélectionnées et proposées, automatiquement, pour chacun d’entre nous. Personne n’aura le même. Voir sa vidéo sélectionnée dans la rubrique #pourtoi constitue une possible envolée vers le buzz ! Mais les critères de sélection (algorithme informatique) restent peu connus. 

Grâce à quelques indices dévoilés par Tiktok, on sait que la sélection se produit en fonction de nos centres d’intérêt, de nos précédents likes ou de nos goûts musicaux. « Un critère fort, indique TikTok dans un communiqué, comme le fait qu’un utilisateur regarde une vidéo jusqu’au bout, aura plus de poids qu’un critère faible, comme le fait que le créateur de la vidéo aura la même nationalité que l’utilisateur ». 

Le nombre d’abonnés des auteurs de vidéos n’influe pas non plus sur la sélection. Plus on passe de temps sur sa page d’accueil #pourtoi plus elle s’affine. L’application prend tout de même la liberté de glisser quelques vidéos qui ne correspondent pas à nos goûts. Afin de varier notre visionnage et peut-être détecter d’autres de nos centres d’intérêt.

TikTok en concurrence frontale avec Instagram et Facebook

InstagramCette sélection personnalisée est l’une des différences majeures entre TikTok et les autres réseaux sociaux tels Instagram ou Facebook. Les géants d’internet n’ont cependant pas dit leur dernier mot ! Voyant le nombre d’utilisateurs de TikTok exploser, Instagram a récemment ajouté la fonction vidéo Reels pour le concurrencer. Cette fonction est identique à TikTok : vidéos courtes (15 secondes maximum) basées sur l’humour, la musique et les challenges. Elle est disponible en France, au Brésil, en Allemagne et est actuellement testée en Inde.

Instagram a compris que le format court est LE divertissement du moment. Le réseau social a « écouté sa communauté et ses besoins », a confié à France Inter Guillaume Thévenin, responsable Instagram des partenariats avec les créateurs de contenu pour l’Europe du sud. L’unique différence est l’absence du nombre de vues et des likes moins mis en avant.

À peine arrivée, l’appli TikTok talonne déjà les plus grands réseaux sociaux

Childish Gambino
Childish Gambino

TikTok fait peur à ses concurrents et pour cause : elle est la septième application la plus utilisée en 2020, juste derrière Instagram. Elle est devenue la clé du divertissement et aujourd’hui de la promotion musicale. Mais aussi un bel outil pour faire passer certains messages plus sérieux, le tout sur fond sonore bien sûr. Comme récemment, avec le mouvement Black Lives Matter qui s’est éveillé sur l’application en utilisant le morceau This Is America de Childlish Gambino (36 ans).

« Le concept de TikTok repose sur des vidéos créatives/amusantes/percutantes, toujours accompagnées d’un fond sonore. Si ladite musique est utilisée au cours d’un challenge, d’une opération virale, qui plus est additionnée au pouvoir de certains influenceurs, il y a de fortes chances pour que, dans le futur, l’industrie musicale y ait une place importante, voire primordiale », pense Océane Dupuy de Made In. Le passage par TikTok pour promouvoir sa musique et la faire gagner en popularité risque donc de devenir obligatoire. Devra-t-on bientôt dire adieu aux médias et bonjour aux applications ? 

  • Show Comments (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.