Benjamin Biolay

Pour son neuvième album, le chanteur français Benjamin Biolay nous embarque dans son Grand Prix pop-rock. Des textes mélancoliques dansants, parsemés de métaphores automobiles. A vos marques, prêt, partez !

Les autres nouveautés musique

Benjamin Biolay
Benjamin Biolay

L’auteur, compositeur, interprète français Benjamin Biolay (47 ans) a affûté sa plume pour son neuvième album, Grand Prix. Ce nouvel opus concentre des textes ciselés, de nombreuses métaphores automobiles empruntées à sa passion pour la Formule 1 et des sonorités pop-rock. En route pour la course aux amours ! 

Benjamin Biolay – Souviens-toi l’été dernier

La majeure partie de ses treize titres s’adressent à une femme. Une voix féminine se dissimule même dans certains morceaux en guise de chœurs, comme dans Souviens-toi l’été dernier. Les compétitions automobiles sont rythmées par des victoires et, parfois, des accidents. En amour, c’est tout pareil ! C’est ce qu’il choisit de chanter : ses péripéties amoureuses superposées à une description plus générale de sa vie. Une vie, qui selon lui passe à toute vitesse et finit par tourner en rond. « C’est un peu la même chose quand tu pars en tournée, a-t-il confié au magazine Rolling Stone, tu passes ta vie sur la route. Il y a à la fois une certaine monotonie et une magie sans cesse renouvelée ».

Benjamin Biolay

J’aurais dû te libérer avant que tu me libères, moi  (extrait de Comment est ta peine ?)

Benjamin Biolay a délaissé ses traditionnels airs au piano pour des productions beaucoup plus rythmées. À l’origine, tout a été pensé à la guitare, en petit comité, comme dans un groupe de rock. Cependant, pas question d’abandonner ses paroles mélancoliques. Mais ici, elles sont plus dansantes comme dans Comment est ta peine ? Premier titre de son album à avoir été dévoilé, il contient des références tirées de Metronomy et de Daft Punk. Ce morceau disco pop totalise déjà plus de 2,3 millions de vues sur Youtube. Un démarrage en trombe ! 

Benjamin Biolay – Comment est ta peine ? (Clip Officiel)

Benjamin Biolay

Grand Prix : morceau et titre hommage

Le titre de son album est certes un clin d’oeil à sa passion mais également un hommage à Jules Bianchi (pilote de Formule 1 décédé à 25 ans suite à un accident lors d’un Grand Prix). Benjamin Biolay lui a même dédié un morceau, du même nom, dans lequel il le fait parler. « La mort de Bianchi m’a profondément choqué, poursuit-il […] J’ai écrit la chanson en son hommage mais, au début, je n’imaginais pas qu’elle allait finalement donner la thématique de tout l’album ». 

Comme Benjamin Biolay l’a résumé au magazine Rolling Stones, « Après tout, la route, c’est aussi mon métier… ». Lui, sa voix ténébreuse et sa guitare partent en tournée dans toute la France dès cet automne.

  • Show Comments (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.