Avez-vous déjà ressenti le « frisson musical » ? – Podcast

Une musique peut vous saisir littéralement. Un podcast décrypte ce frisson que certains music lovers connaissent (sur The Conversation).

 

Parmi tous les bruits qui nous entourent, la musique peut susciter en nous de puissants bouleversements, sentiments et émotions.

Une voix, un rythme, une mélodie, une chanson particulière et ce sont des frissons qui sillonnent notre dos le long de notre colonne vertébrale. Un frisson qui parcourt nos bras jusqu’à nos mains pour faire se hérisser les poils sur son chemin. C’est le frisson musical.

Il y a quelques années, des chercheurs canadiens se sont intéressés à ce qu’il se passe dans le cerveau à l’écoute de ce type de musique frissonnante. Par leurs travaux, les scientifiques ont mis en évidence que cette musique à frisson pourrait déclencher en nous une modification de notre activité cérébrale entraînant une sensation de plaisir tout en limitant les émotions négatives.

Lisez aussi l’article > Le sexe et la musique : même effet dans notre cerveau de Music-Planet

En moins de 10 minutes, avec ce podcast en français, découvrez que la musique pourrait en réalité s’avérer bénéfique pour notre bien-être.

Christophe RodoAix-Marseille Université (AMU)

Un podcast en partenariat avec La tête dans le cerveau dont toutes les références scientifiques sont à retrouver sur Cerveau en Argot.The Conversation

Christophe Rodo, Jeune chercheur ATER terminant une thèse en neurosciences, au sein du Laboratoire de Neurosciences Cognitives, de l’Institut de Neurosciences des Systèmes et de l’Institut des Sciences du Mouvement, Aix-Marseille Université (AMU)

Cet article est republié à partir de The Conversation sous licence Creative Commons. Lire l’article original.

  • Lire les commentaires (1)

  • Thierry

    Oué moi je l’ai déjà ressenti 😀

Votre email ne sera pas publié.

Commentaire *

  • Prénom et nom (obligatoire)

  • email (obligatoire)

  • Votre site web (facultatif)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.