Une enquête du New York Times vient de révéler que 500 000 enregistrements musicaux uniques auraient été détruits dans un incendie chez Universal Music, il y a onze ans.

En pleine nuit, du 1er au 2 juin 2008, des ouvriers réparent le toit d’un bâtiment d’Universal Studios à Hollywood. Peu de temps après leur départ, vers 4 heures 40 du matin, un gardien de nuit signale les premières flammes.

Très rapidement, le bâtiment s’embrase et l’incendie gagne les hangars adjacents, les uns après les autres. King Kong, la gigantesque animation cybernétique du parc d’attraction, les décors de cinéma… Tout y passe.

Les pompiers impuissants

Arrivés toutes sirènes hurlantes, plusieurs centaines de pompiers se sont déployés. Mais ils n’y peuvent rien. Les flammes progressent à toute vitesse. Le feu finit par atteindre le bâtiment 6197, connu comme le « coffre fort vidéo ». Aux deux-tiers, il contient les films du studio Universal.

Mais ce bâtiment recèle aussi les archives Universal Music, le plus grand label au monde. C’est l’endroit où sont entreposés les enregistrements originaux des stars musicales légendaires du XXe et du XXIe siècles.

Elton John
Elton John
500 000 enregistrements musicaux uniques partis en fumée

Vers cinq heures du matin, l’archiviste en chef Randy Aronson est réveillé par le téléphone. Ce directeur de 50 ans dirige les archives audio. « Son » bâtiment 6197 est en feu.

En quelques heures, les 223 000 m² des archives musicales sont détruits par les flammes. L’équivalent de 30 terrains de foot ! 500 000 enregistrements musicaux originaux (masters), irremplaçables, seraient partis en fumée.

Aretha Franklin
Master : la matrice d’un enregistrement musical

Un master est l’enregistrement originel haute qualité de la musique en studio. Chaque instrument y est enregistré et isolé sur une piste distincte, ré écoutable individuellement. C’est la matrice, « l’authenticité musicale » d’une œuvre.

Les reproductions (copies) d’un enregistrement master, réalisées ensuite, contiennent les différentes pistes mixées, tous instruments confondus. Un master est l’équivalent de la Joconde par rapport à une photo du tableau (reproduction). Le master est gardé dans un coffre-fort et n’est pas censé servir après le mixage initial.

Iggy Pop
Iggy Pop
Universal ne détiendrait pas de copies de sauvegarde

Dans les jours qui ont suivi le gigantesque incendie, Universal a déclaré qu’il ne déplorait « aucune perte » et qu’il possédait des copies de sauvegarde des trésors musicaux entreposés dans le bâtiment 6197. Or, le label n’en détenait aucune ! C’est ce qu’affirme aujourd’hui le New York Times dans une enquête très documentée sur cette catastrophe, onze ans plus tard.

Cette enquête a fait l’effet d’une bombe. Aucun artiste – ou ayant droit – n’était au courant de ces destructions inestimables. C’est-à-dire de leurs œuvres. Dans un premier temps, Universal a tout nié. Avant d’admettre cette semaine la réalité : des masters ont été détruits à jamais.

Snoop Dogg
Snoop Dogg
En attente d’une liste des enregistrements détruits

Mais Universal Music a répété à plusieurs reprises que le rapport du New York Times comportait beaucoup d’inexactitudes, sans toutefois révéler de détails concrets sur les pertes.

Plusieurs avocats américains, missionnés par des artistes ou par leurs ayants droits, viennent de demander à Universal de fournir la liste des œuvres détruites en 2008.

Des centaines d’artistes sous contrat avec Universal seraient concernés, dans tous les genres musicaux : jazz, soul, R&B, pop, rock, rap, etc (lire encadré ci-contre). Plusieurs dizaines de plaintes d’artistes sous contrat avec Universal auraient déjà été constituées.

Lisez aussi

>> Universal Music : les artistes et ayants droit portent plainte après l’incendie
>> Incendie Universal Music : déjà 800 musiciens concernés – la liste

Les artistes pop rock & rap concernés

Universal n’a pas encore produit la liste officielle des œuvres musicales détruites. Mais les journalistes du New York Times et de Digital Music News ont pu identifier les premiers artistes pop rock & rap concernés (liste alphabétique) :

  • 50 Cent
  • Aerosmith
  • Al Green
  • Aretha Franklin
  • B.B. King
  • Barry White
  • Beck
  • Buddy Holly
  • Cat Stevens
  • Elton John
  • Eminem
  • Eric Clapton
  • Fats Domino
  • Guns N’ Roses
  • Iggy Pop
  • Ike Turner
  • Janet Jackson
  • Joan Baez
  • John Lee Hooker
  • Joni Mitchell
  • Lynyrd Skynyrd
  • Muddy Waters
  • Neil Diamond
  • Nirvana
  • Queen Latifah
  • Quincy Jones
  • R.E.M.
  • Snoop Dogg
  • Sonic Youth
  • Steely Dan
  • Sting
  • The Eagles
  • The Police
  • Tom Petty and the Heartbreakers
  • Yoko Ono
Source : Digital Music News
CBS – Universal Music fire may have destroyed irreplaceable music heritage, 2019

KTLA 5 – Estimate Puts Number of Master Recordings Lost in 2008 Universal Fire at 500,000, 2019

  • Lire les commentaires (0)

Votre email ne sera pas publié.

Commentaire *

  • Prénom et nom (obligatoire)

  • email (obligatoire)

  • Votre site web (facultatif)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.