Les frères Y-Bros, rappeurs français

Les deux frères rappeurs Y-Bros ont choisi le beau visage d’une femme en gros plan pour nourrir leur nouveau clip, ciselé et bien en place.

Les deux frères rappeurs Y-Bros continuent de dévoiler l’univers de leur dernier EP avec ce nouveau clip : Rollercoaster. Amour, sensualité, rêves en grand… Les deux frérots originaires de Créteil manient leurs paroles ciselées comme peu de rappeurs français.

Le thème du titre ? Une déclaration d’amour. « Nous voulions être les plus vrais possible, racontent les frères Y-Bros dans une interview accordée à Music-Planet,  ̶  quitte à ce que cela puisse paraître cru  ̶  sur une situation que tout le monde a plus ou moins vécue. »

Rollercoaster de Y-Bros
Plusieurs histoires vécues mises bout à bout

Les Y-Bros ont choisi le visage d’une femme en gros plan pour refléter leur histoire. « L’idée du gros plan est un hommage à un clip qui a marqué notre jeunesse : “You Are My High” de Demon, racontent-ils. On a voulu le reprendre et y raconter notre histoire. Tout est vécu, c’est plusieurs histoires mises bout à bout, exagérées parfois, minimisées parfois. »

Le clip des Y-Bros montre un enchaînement d’expressions étonnant sur un visage. Et on peut dire chapeau à l’actrice. Son visage exprime un large éventail de sentiments : du sourire aux larmes, de l’attente au plaisir, de l’étonnement au déplaisir…

Daria Neverova dans le clip Rollercoaster des Y-Bros
Daria Neverova dans le clip Rollercoaster des Y-Bros
Sans artifices

« Nous avons fait appel à Daria Neverova, poursuivent les frères, une actrice qu’on connaissait et qui nous a toujours soutenus. Pas de make up à outrance. On voulait que ce soit le plus naturel possible, parce que ça raconte des histoires vraies, sans artifices. »

Ce morceau a été élaboré très rapidement. « On a entendu [une] instru de DG beats, et automatiquement on s’est mis à écrire dessus. Ça a été une révélation, vraiment. [C’était] très différent [de nous], mais il y avait un truc qui nous ressemblait quand même. L’écriture nous a pris une journée seulement. Sauf le pont de fin qu’on a écrit le lendemain. »

Sur une ligne mélodique minimaliste, la production place la voix et la grosse caisse en avant et le cliquetis des percus à l’arrière-plan. Ça change des charlestons synthétiques proéminents, systématiquement incrustés dans la majorité du rap aujourd’hui. C’est aussi ça la singularité des Y-Bros.

 

Note : Y-Bros s’apprête à sortir le clip de Suivez ça sur YouTube, clip qui a déjà été projeté en exclusivité lors du passage des Y-Bros sur le plateau de l’émission L’expresso sur Bein Sport.

L’hommage à un baiser torride

Le nouveau clip des Y-Bros rend hommage au clip You Are My High de Demon (2010). Il montrait un long baiser torride de 2 mn 30, filmé en plan séquence (clip ci-dessous).

Il met en scène deux personnes aux visages androgynes, dont on ne peut pas vraiment dire à quel sexe ils appartiennent.

En réalité, ce sont Draghixa, une actrice porno, et Hakim, un mannequin, a révélé Jérémie Mondon (aka Demon), le compositeur du morceau, aux Inrockuptibles en 2018.

Ce clip a bouleversé l’histoire et les codes du clip français.

Demon vs Heartbreaker – You are my high, 2010

Y-Bros, Rollercoaster, 2019

Y-Bros, Suivez ça (EP), 2019

  • Show Comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You May Also Like

Ande(son .Paak (à gauche) et Justin Timberlake

Justin Timberlake x Anderson .Paak : vibrionnants | nouveau clip

Avec leur mega groove, Justin Timberlake et Anderson .Paak pourraient soulever des montagnes. Démonstration ...

The RaconteursThe Raconteurs

The Raconteurs : habités, enflammés – nouveau clip

Le groupe américain des Raconteurs est très en forme. Dans leur dernier clip, ils ...

Public Enemy

Public Enemy, Nas, YG… noirs, fiers et revendicateurs

La fierté d’être noir a été célébrée aux BET Awards 2020 par une reprise ...