Les milliards que la musique rapporte dans le monde

Le copyright musical a représenté dans le monde 28 milliards de dollars en 2017. Cette somme est en nette augmentation mais certains gagnent plus que les autres.

Le copyright musical représente dans le monde 28 milliards de dollars. Cette somme, en nette augmentation, est reversée aux labels discographiques, auteurs, compositeurs et éditeurs.

Combien la musique rapporte-t-elle en copyright chaque année ? Autrement dit, quelle somme est reversée aux ayants droits, labels, auteurs, compositeurs et éditeurs ? C’est à cette question qu’a répondu le média britannique réputé Music Business Worldwide (MBW).

Les journalistes londoniens de MBW se sont adjoint la coopération de Will Page, l’économiste en chef de la firme de streaming Spotify. Ils ont planché sur  les années 2014 à 2017. Leurs résultats sont corroborés par ceux de l’Ifpi, la fédération internationale de la musique enregistrée.

Équivalent au chiffre d’affaires de la SNCF

La réponse : 28 milliards de dollars ont été reversés aux ayants droits dans le monde, en augmentation de 7,6% (de 2016 à 2017). Le copyright dans le monde rapporte donc environ le chiffre d’affaires de la SNCF en 2017 (33,5 milliards d’euros), compte tenu des taux de change. Les chiffres 2018 arriveront plus tard.

Tous les acteurs de l’industrie musicale connaissent la croissance : les labels discographiques (+9%), les auteurs regroupés dans des organisations collectives comme la Sacem (+6%) et les éditeurs (+3,6%). MBW souligne, avec son flegme britannique, qu’« une marée montante soulève tous les bateaux ».

Evolution du copyright musical versé dans le monde, 2016-2017.
Evolution du copyright musical versé dans le monde, 2016-2017.
Les labels connaissent un essor spectaculaire

Les labels comme Universal, Warner ou Sony, s’en tirent bien mieux que les autres avec un bond spectaculaire de +9%. Ils ont reçu 16,55 milliards de dollars en 2017 contre 15,19 milliards en 2016). Depuis 2015, les labels connaissent une croissance ininterrompue après 15 ans de déclin.

Les auteurs compositeurs ne sont pas en reste avec un +6%. Ils ont perçu 2,2 milliards de dollars en 2017 contre 2,12 milliards l’année précédente.

Retrouvez les raisons détaillées de cette embellie, l’analyse complète et sa méthodologie sur le site de Music Business Worldwide.

Les calculs de Music Business Worldwide tiennent compte des trois pièces du puzzle du droit d’auteur : la musique enregistrée, les sociétés collectives de gestion des droits et l’édition directe.

Les revenus de chacun ont été additionnés avant un dé doublonnage pour atteindre le chiffre de 28 milliards de dollars pour 2017.

Les calculs ont été effectués selon une devise constante et en tenant compte de licences paneuropéennes pour lesquelles une partie prenante transfère les revenus à une autre.

ads
  • Lire les commentaires (0)

Votre email ne sera pas publié.

Commentaire *

  • Prénom et nom (obligatoire)

  • email (obligatoire)

  • Votre site web (facultatif)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité

Tablettes Android