I Can't Get Enough J Balvin, Selena Gomez, Benny Blanco, Tainy

Selena Gomez : son nouveau single confirme le raz-de-marée du reggaeton

Les stars mondiales Selena Gomez et J Balvin viennent de lancer un single dans un genre musical qui explose : le reggaeton. Ce morceau annonce une déferlante.

 

Il faut tendre l’oreille quand l’un des compositeurs et producteurs américains les plus demandés au monde, Benny Blanco, lance un morceau hybride. Son titre : I Can’t Get Enough (ci-dessous). Vu le pedigree du bonhomme, on peut se dire qu’il va faire un carton avec ce riff insistant et ces mélodies vocales parfaitement entrelacées sous les percussions.

Pensez donc : le producteur s’est entouré de vedettes internationales, chacune dans son domaine pour enrichir sa composition incandescente. L’une chante en anglais américain. L’autre susurre en espagnol de Colombie. La musique est une fusion parfaite des deux mondes. Et ça sonne comme un manifeste !

Selena Gomez avec (de gauche à droite) J Balvin, Benny Blanco et Tainy
Selena Gomez avec (de gauche à droite) J Balvin, Benny Blanco et Tainy
La recette du gâteau

Quand un phénomène comme Benny Blanco concocte un morceau, il faut étudier la recette du gâteau qui sort du four. Les trois comparses qu’il s’est choisi sont célébrissimes et possèdent des personnalités musicales complètement hétéroclites. La chanteuse américaine Selena Gomez (26 ans) ; le chanteur colombien J Balvin (33 ans) ; le producteur porto-ricain de reggaeton Tainy (29 ans).

Ah, vous ne voyez pas (ou plus) ce qu’est le reggaeton ? Un style musical dansant venu de Porto Rico, teinté de hip hop et de musique des Caraïbes. Bref, une musique muy caliente (très chaude), groovie, au rythme délicieusement sensuel.

Selena Gomez avait déjà participé à un projet musical fondé sur ce style musical avec Taki Taki, devenu un tube planétaire. Composé par le producteur et DJ français DJ Snake, cette chanson comportait des interventions vocales du chanteur portoricain Ozuna, de la rappeuse Cardi B aux côtés de Selena Gomez. Ce titre a totalisé 1,14 milliards de vues sur YouTube à ce jour.

Logo ReggaetonBenny Blanco : un flair musical jusqu’ici infaillible

De son vrai nom Benjamin Levin, Benny Blanco (30 ans) possède l’art de sentir les évolutions de la musique mondiale. Ce hit maker sait composer des tubes qui se vendent à des dizaines de millions d’unités. Les plus grandes stars lui ont confié nombre de leurs succès planétaires : Ed Sheeran, Kanye West, Maroon 5, Ariana Grande mais aussi Rihanna, Britney Spears, Katy Perry… Le succès appelle le succès.

Benny Blanco, producteur.

J Balvin, est le pape du reggaeton. Ce musicien, de son vrai nom José Álvaro Osorio Balvín, compte 11.4 milliards de vues cumulées sur YouTube. Soit un score supérieur à ceux de Bruno Mars, Beyoncé ou Coldplay ! Vous ne le connaissiez pas ? Benny Blanco, lui, connait parfaitement la mine que représentent ce colombien et son comparse Tainy (producteur de tubes planétaires) : le reggaeton.

J Balvin, chanteur colombien de reggaeton
Un bijou de fusion musicale embrasée

Ce style musical, Benny Blanco sait parfaitement qu’il est en train de déferler sur la planète. Il sait aussi que la langue espagnole a pris la tête dans la musique. Elle dépasse désormais l’anglais dans le monde entier, comme l’a démontré une étude internationale récente. La langue de Cervantes a relégué celle de Shakespeare sur le siège de derrière.

Avec ce titre hybride composé par Tainy, Benny Blanco vient de catapulter un bijou de fusion musicale, qui préfigure ce que sera le raz-de-marée dans les années qui viennent. Un mix de pop, de hip hop, de reggaeton, d’anglais et d’espagnol.

Tainy et J Balvin (Photo Rolling Stone)
Tainy et J Balvin (Photo Rolling Stone)
Le reggaeton est déjà un courant musical viral

Une musique dont Bad Bunny, le nouveau crooner portoricain, a parfaitement su jouer, lui qui fait des ravages dans les charts. Son clip Mia, un pur reggaeton agrémenté d’un featuring de Drake, n’a-t-il pas été vu plus de 673 millions de fois sur YouTube ? Pour l’ensemble de ses chansons, Bad Bunny compte 6.8 milliards de vues sur YouTube soit autant que Lady Gaga !

Avec Selena Gomez, Benny Blanco s’est associé avec la chanteuse la plus suivie au monde sur Instagram, avec ses 146 millions d’abonnés. Sur I Can’t Get Enough, elle chante parfaitement des paroles ambigües à souhait, qui surchauffent un peu plus le morceau. « I Like That / You Like That / So Let’s Be Crazy. […] ‘Cause I Can’t Get Enough. »

Tout est suggéré. Le titre n’est même pas étiqueté « Explicit » dans les charts ! Le reggaeton, c’est ça. Il effleure, il évoque, il inspire, il enflamme. De quoi s’immiscer partout.

 

I Can’t Get Enough, Selena Gomez, Benny Blanco, J Balvin, Tainy, 2019 (YouTube : Audio + Paroles)

 

 

I Can’t Get Enough, Selena Gomez, Benny Blanco, J Balvin, Tainy, 2019 (Spotify)

 

  • Show Comments (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ads

You May Also Like

Oumou Sangaré Mogoya

Oumou Sangaré : un concert enfiévré

La chanteuse malienne Oumou Sangaré a enflammé hier soir ses 700 spectateurs. Cette star ...

RazorlightRazorlight en concert au Bataclan le 2 février 2019

Razorlight : nouvel album et concert exaltants

Le groupe de rock londonien est (enfin) revenu après un silence de 10 ans. ...

The Rolling Stones

Sony Music rachète EMI

Sony devrait bientôt mettre la main sur le célèbre éditeur musical EMI et son ...

Noname en concert à Toronto en 2017

Noname : prochain concert à Paris de la rappeuse que le monde entier reluque

La rappeuse Noname est attendue comme jamais pour son premier concert à Paris. Elle ...

Degree

Degree : écoutez Silence, son nouveau single

Degree, jeune musicien de Nantes, vous attrape avec sa musique et sa voix habitée. ...

Florence + The Machine en concert – Le Quiz

Avant le grand concert de Florence + The Machine le 24 mars, détendez-vous avec ...