Childish Gambino, 2018

Childish Gambino : le Making Of de Redbone

La chanson Redbone de Childish Gambino comporte de nombreuses clés. Zoom sur la composition, les coulisses et les anecdotes qui font son histoire.

 

Redbone est l’un des titres de Awaken, My Love !, dernier album de Childish Gambino.

C’est un peu comme si 2018 avait avalé les années 1970. Ou l’inverse. Avec Redbone, le rappeur et chanteur Childish Gambino (34 ans) a marqué les esprits. Ce morceau a été lancé fin 2016 puis il a remporté, après un an, en janvier 2018, le Grammy Award de la meilleure performance R&B traditionnelle.

La fusion du R&B et du hip hop

Ce morceau exprime une double influence musicale. Il repose sur un socle musical bien contemporain. Sonorités, arrangements, beats numériques, thèmes au synthé… Les influences hip hop du rappeur Childish Gambino jouent à plein.

Ensuite, Redbone contient de nombreuses sonorités des années 1970, qui s’imbriquent facilement. Ce morceau, c’est la fusion du R&B classique et du Hip Hop actuel, avec quelques touches de funk bien senties (les cordes pincées de la ligne de basse, en particulier).

Piano Mellotron.
Piano Mellotron.

Le son qui ouvre le morceau, et qui en devient le thème central, provient d’un petit clavier Mellotron des années 60. Puis entrent en jeu une guitare Fender Stratocaster, des pédales de guitare à effets, un piano Rhodes… Tous sont des instruments et dispositifs musicaux de légende, issus des sixties et seventies. Ils parlent aux amateurs.

Composé, exécuté et produit à deux seulement
Childish Gambino avec Ludwig Göransson
Childish Gambino avec Ludwig Göransson

Redbone, c’est aussi le morceau typique d’une tendance. Celle qui permet à un ou deux musiciens de créer et de produire un titre ou un album entier « à la maison », avec un ordinateur et des instruments (ou pas). Redbone a été composé et produit par seulement deux personnes, dans un studio perso : Childish Gambino avec Ludwig Göransson (33 ans), son complice musical depuis 2010.

Guitare Fender Stratocaster. rouge.
Guitare Fender Stratocaster

Ludwig Göransson se souvient des balbutiements du morceau dans le studio de Childish Gambino (nom de scène de Donald Glover) : « Donald s’est mis à jouer de la batterie. Il a dit : « Ah, écoute ce rythme ! Jouons juste ça. » Nous avions tous les instruments autour de nous. Nous sommes allés de l’un à l’autre et nous avons commencé à jouer, poursuit-il. On a enregistré des groupes de sons, les uns au-dessus des autres. La première graine de Redbone est née comme ça, en tâtonnant. »

Une touche de funk devenue capitale

Childish Gambino lui passera par la suite des albums de Funkadelic, le groupe psychédélique funk des années 1970s de George Clinton. « Cette musique sert de point de référence au morceau », analyse Göransson, lui qui ne connaissait pas, au départ, cette période musicale. Gambino et Göransson se délectent ensemble de ces sons et décident d’y avoir recours pour Redbone.

Au chant, la voix qui apparaît dès le début est celle de Childish Gambino. Son timbre sonne comme un hommage vocal au R&B. De nombreuses personnes ont pensé que sa voix avait subi un traitement numérique. Mais elle est 100% nature. La preuve ? Childish Gambino l’apporte sur les plateaux télé comme sur celui de l’émission populaire The Tonight Show. Il y chante en direct, avec sa voix de tête, aigüe, un peu métallique, caractéristique (vidéo ci-dessous).

Il n’y a pas une tonne de trucs vocaux [dans Redbone]… Je pense que les gens entendent cette chanson et se disent « Oh, il a trafiqué sa voix », mais il n’y a pas eu de traitement de la voix sur l’album. J’ai juste chanté différemment. (Childish Gambino)

Ludwig Göransson, le complice musical multi-instrumentiste

Sur le plateau, on reconnaît Ludwig Göransson et ses longs cheveux blonds. Suédois d’origine, ce musicien est fan d’instruments vintage – guitares, claviers… Il s’est fait connaître pour ses bandes son de plusieurs séries télé américaines populaires, en particulier pour celles où Gambino intervenait comme auteur et acteur. Multi instrumentiste, Göransson est co-compositeur et producteur de tous les albums de Childish Gambino. Il collabore avec d’autres artistes comme Chance The Rapper, Haim, Pell…

Glockenspiel.
Glockenspiel

Dans Redbone, Ludwig Göransson joue sur une guitare Telecaster vintage, autre instrument culte des années 60 et 70. Le musicien suédois exploite les distorsions de guitare que procure la pédale Gibson Maestro (Fuzz). Il saupoudre aussi le morceau de petits effets d’écho typiques des années 60. Childish Gambino joue de la batterie et, en arrière-plan, du Glockenspiel, instrument à percussion composé de lames de métal mises en vibration par un petit maillet. Göransson joue la ligne de basse pincée, très funky. Il avoue : « J’en avais toujours rêvé et j’ai pu le faire cette fois-ci. »

Des allusions sociales et politiques

Les paroles révèlent les préoccupations d’un jeune couple. Le mot « Redbone » fait référence à une femme noire métis, à la peau claire. Jusqu’alors, la relation qu’elle entretient avec le narrateur semble très libre. Chacun jouit de son côté d’une vie sexuelle et de partenaires propres. Mais alors que le narrateur s’attache de plus en plus à son amoureuse, il lui demande de se consacrer exclusivement à lui. Mais tout n’est pas si simple…

Black Lives Matter Minneapolis Protest
Black Lives Matter Minneapolis Protest

Les paroles égrènent, à plusieurs reprises, l’expression « Stay woke ». Cette formule d’argot signifie « Stay awake » (« Reste éveillé » ou « Reste en alerte »). Selon de nombreux points de vue, elle incite à la prise de conscience sociale et politique. Cette image avait été popularisée par le mouvement Black Lives Matter lors des manifestations et émeutes de Ferguson en 2014 aux Etats-Unis.

Childish Gambino est apprécié pour ses morceaux à références, « à clés ». En mai dernier, n’a-t-il pas obtenu un succès phénoménal mondial avec son titre This Is America, qui traite largement du racisme aux Etats-Unis (vidéo ci-dessous) ? Truffé de références, ce titre a été décortiqué par de nombreux médias musicaux. Tout comme This is America, Redbone est riche de références. Avec son goût pour les allusions, Childish Gambino a fait de Redbone un miroir qui se reflète dans un autre miroir. La composition en facettes, les sonorités 1970, les allusions politiques et les préoccupations contemporaines fabriquent son histoire.

Vous êtes intéressé-e ou séduit-e par Childish Gambino ?

Intrigué-e ? Concerné-e ? Passionné-e ? Consterné-e ?

Dites-le nous ! Exprimez-vous en commentaire de ce billet de blog. Vous êtes les bienvenus !

Note : Ludwig Göransson collabore avec Donald Glover depuis 2010. Ils s’étaient connus en 2009 lors de la fabrication de Community, série TV plutôt comique. Glover y jouait un lycéen footballer populaire. Ludwig Göransson en avait composé la bande son. Ce travail, très rémunérateur, avait permis à Glover, raconte l’artiste, de « faire de la musique. Sinon, je n’aurais pas pu. »

A l’époque, Donald Glover s’était déjà taillé une jolie petite réputation comme le seul auteur noir de la célèbre série télé comique 30 Rock de Tina Fey6, à 22-23 ans. Il étudiait et dormait alors à l’université de New York.

Il quitte le job d’auteur pour se lancer comme acteur. Mais cela ne lui suffit pas. Ce touche-à-tout se risque à ce moment-là sur les terres du rap, sous le nom de Childish Gambino. Il sort en 2010 ses mix tapes  I AM JUST A RAPPER 1 et 2, puis Culdesac (en français dans le texte !) et prépare son premier album studio, Camp (2011). Autrement dit, lorsque Göransson emboite le pas de Glover, dès ses débuts de musicien en 2010, les deux complices fabriquent ensemble Childish Gambino.

Note : Ancêtre des synthés, le clavier Mellotron avait été adopté par les Beatles puis Moody Waters. Il fut exhumé du passé par des groupes comme Radiohead ou Pearl Jam.

Paroles de Redbone >>
Redbone, Awaken, My Love ! sur le plateau de The Tonight Show, Childish Gambino, 2016.

Making Of de Redbone de Childish Gambino, avec le compositeur et producteur Ludwig Göransson, Deconstructed, Genius.com.

Redbone, Awaken, My Love!, Childish Gambino, 2018.

This Is America, Childish Gambino, 2018.

Donald Glover, acteur dans la série Atlanta.

  • Prev
  • Next

  • Show Comments (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ads